Réaction de McKinsey France

Réaction de McKinsey suite au rapport de la commission sénatoriale sur les cabinets de conseil, aux polémiques des dernières semaines, et au communiqué du parquet national financier.

6 avril 2022

Dans le prolongement du rapport de la commission sénatoriale sur les cabinets de conseil, des polémiques des dernières semaines, et du communiqué du parquet national financier indiquant l’ouverture d’une enquête préliminaire, McKinsey tient à apporter les précisions suivantes :

S’il est sollicité, McKinsey se tiendra à la disposition des administrations et autorités compétentes. Chaque fois que le cabinet a fait l'objet de demandes d'informations de la part des autorités publiques, il a évidemment toujours répondu et pleinement collaboré, y compris sur les questions techniques de fiscalité. Cela a été le cas lors des précédents contrôles fiscaux des différentes entités de McKinsey en France.

McKinsey réaffirme que le cabinet respecte les règles fiscales et sociales françaises qui lui sont applicables. L’approche fiscale appliquée par McKinsey est similaire dans les pays où il est présent et constante depuis des années. Cette approche est conforme avec les principes directeurs de l’OCDE, et a été partagée avec l’administration fiscale française.

Plus généralement, McKinsey s’étonne de la focalisation sur le cabinet, qui ne représente que 1% des achats de conseil des administrations publiques, comme l’a mentionné le rapport de la commission sénatoriale.



25 mars 2022

Afin de répondre à la récente polémique sur sa contribution fiscale, McKinsey réaffirme que le cabinet respecte les règles fiscales et sociales françaises qui lui sont applicables. McKinsey paie la fiscalité directe et indirecte due chaque année. Il s’acquitte des charges sociales au titre de ses salariés en France.

Entre 2011 et 2020, McKinsey a payé plus de 422 millions d’euros d’impôts et de charges sociales, soit près de 20% de son chiffre d’affaires cumulé sur la même période. Toutes les entités de McKinsey en France sont assujetties à l’impôt sur les sociétés. Ainsi, sur la même période, sa filiale de mise en œuvre a payé 6 ans l’impôt sur les sociétés.

McKinsey est une entreprise mondiale opérant dans 67 pays et forte de plus de 30 000 professionnels couvrant de multiples expertises tant fonctionnelles que sectorielles. Elle se conforme aux principes directeurs édictés par l’OCDE concernant les prestations de services inter-compagnies mis à disposition pour ou par McKinsey en France.

Comme toutes les entreprises, McKinsey fait l'objet de demandes d'informations de la part de l’administration fiscale, auxquelles le cabinet a toujours répondu. McKinsey se tient à la disposition de cette autorité pour répondre à toute demande de précision complémentaire.

Entreprise presque centenaire, McKinsey se tient aux côtés de ses clients français depuis près de 60 ans. Le cabinet leur apporte toute son expertise et sa valeur ajoutée pour les accompagner dans leur développement et les aider à faire face à leurs défis.

McKinsey investit massivement pour rester à la pointe des innovations et des solutions nécessaires aux acteurs économiques qu’il conseille. Nos missions se traduisent par des résultats mesurables sur les plans aussi bien économiques que sociétaux : 70 % des organisations que nous accompagnons sont nos clients depuis plus de 10 ans.

Par ailleurs, en dépit de ce qui a pu être suggéré publiquement, nous retenons du rapport publié par la Commission du Sénat que McKinsey représente de l’ordre de 1% des achats de l’Etat en matière de conseil hors informatique.