Skip to main content

Communiqué par McKinsey au sujet de la relation entre McKinsey et Nethys

McKinsey a apporté un soutien au management de Nethys et à son conseil d’administration pendant plusieurs années. Depuis 2018, McKinsey a soutenu Nethys dans le cadre de services de consultance stratégique et de gestion en lien avec la redéfinition du périmètre des activités du groupe Nethys. Ce plan stratégique avait pour objectif de préserver la valeur économique, tout en promouvant l'activité régionale et la création d’emplois locaux autant que possible.

Le conseil d'administration de Nethys a approuvé certaines cessions le 22 mai 2019. Le 6 octobre 2019, le Ministre de tutelle a décidé d'annuler certaines décisions du conseil d’administration de Nethys du 22 mai 2019 relatives à ces cessions.

Depuis lors, de nombreuses questions ont été soulevées par diverses parties, et une enquête judiciaire est en cours.

McKinsey prend cette affaire très au sérieux. En tant qu’institution, McKinsey vise les standards professionnels les plus élevés et, quel que soit le mandat qui nous est confié, notre objectif est de créer une véritable valeur ajoutée pour nos clients.

Au fil de l’évolution de la situation, McKinsey a entrepris les actions suivantes:

  1. Nous avons immédiatement demandé à notre équipe de consultants au service de Nethys de cesser toute activité. Aucun service n’a été fourni à Nethys depuis lors.
  2. Nous avons demandé à un conseil externe de procéder à un audit complet du travail fourni par McKinsey. Cet audit a été finalisé en mars 2020.
  3. En parallèle, nous avons demandé à l’associé en charge de  Nethys  au sein  de McKinsey de cesser toute activité de conseil, que ce soit auprès de Nethys ou auprès d’autres clients. Cet associé a démissionné en décembre 2019, date à laquelle il était en arrêt de travail pour des raisons de santé. A cette date, le processus d’audit n’était pas encore terminé.
  4. Par ailleurs, nous avons collaboré et continuerons à collaborer avec le parquet et le juge d’instruction.

A l’issue de cet audit, il apparaît que le travail effectué par McKinsey n’était pas à la hauteur des standards du cabinet. En particulier:

  1. Malgré la décision du management de Nethys de ne travailler qu’avec McKinsey, notre équipe de consultants n’aurait pas dû accepter d’être le seul conseiller d’affaires externe impliqué dans l’exécution du plan de redéfinition du périmètre des activités.
  2. Notre équipe de consultants aurait pu se montrer plus proactive dans la communication relative au rôle et au mandat qui étaient les siens, vis-à-vis de toutes les parties prenantes avec lesquelles elle était en contact.

A la lumière du fait que (i) le plan stratégique n’a pas abouti pour plusieurs raisons et que (ii) le travail fourni ne répond pas pleinement aux standards de notre cabinet, McKinsey a décidé de faire un geste commercial en remboursant une partie substantielle des honoraires qui lui ont été versés, soit une somme de 7 millions d’euros. Cette somme correspond à 30 % de nos honoraires au cours de la période allant de 2014 à 2019.

En dépit du fait que le rôle de McKinsey était uniquement un rôle de soutien dans le plan de redéfinition du périmètre des activités du groupe et que le management et le conseil d’administration de Nethys étaient en fin de compte responsables des décisions adoptées,  nous  pensons que le remboursement de cette partie des honoraires est une mesure appropriée au vu des circonstances. Par contre, nous réservons tous nos droits dans le cadre de la procédure pénale.